Accueil > A la une > La tribu des aveugles
Ânes chantants, Karel Appel (1921-2006)

La tribu des aveugles

Conscients de la vision obscure qui sévit dans l’ensemble de la région depuis des jours, générée par un touffu brouillard fusionné à une fine bruine.  Dès l’aube, les habitants en conclave, décident de quitter leur hameau à la recherche d’une meilleure existence.

Ainsi, après bien des efforts, ils traversent des prairies et des collines assez lointaines. Par des chemins sinueux, ils contournent des cimes de  montagnes faisant la ronde à maintes reprises.

Fortement exténués, ils parviennent  à un lieu d’aspect familier, accueillant. Ils décident de s’y installer. Comme il fait encore nuit et que l’obscurité ne permet pas de délimiter avec précision l’endroit, ils conviennent d’attendre le jour pour s’approprier les lieux.

 Le brouillard s’étant dissipé, et à la surprise générale, ils constatent qu’ils sont au même point de départ, chez eux, dans leur douar, qu’ils n’ont pas bougé d’un cran.

 Ceux qui connaissent bien leur histoire, les surnomment «  la Gent des aveugles » (el graana el aure).

Par  Adjib  Benzerara,  Auteur

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *