23 septembre 2019
Accueil > Agriculture > LE CRÉDIT AGRICOLE « R’FIG »

LE CRÉDIT AGRICOLE « R’FIG »

 

Ce nouveau crédit en Algérie a été signée le 5 août 2008 entre la BADR et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural qui prendra en charge le paiement des intérêts des crédits RFIG, accordés et consommés, par l’entremise du Fonds spécial créé à cet effet. Ces prêts ont pour but d’encourager les exploitations agricoles individuelles ou collectives, les coopératives, les groupements, les associations et les fédérations agricoles de large consommation. Ils sont destinés au financement des acquisitions d’intrants nécessaires à l’activité des exploitations agricoles, d’aliments de bétail, de moyens d’abreuvement, de produits médicamenteux vétérinaires, de produits agricoles à entreposer dans le cadre du système de régulation des produits agricoles de large consommation, le « Syrpalac » : dispositif de lutte contre la spéculation mis en place aussi 2008 mais apparemment d’aucune efficacité de nos jours.

Le crédit agricole RFIG, totalement bonifié octroyé par la BADR est destiné au financement des agriculteurs et éleveurs, activant à titre individuel, organisés en coopératives ou en groupements économiques. Le crédit agricole RFIG englobe le crédit de campagne, le crédit d’exploitation et le crédit fédératif.  

La bonification du taux d’intérêt reste cependant tributaire du remboursement du prêt octroyé à l’échéance. A défaut, le paiement des intérêts (en plus du capital) sera à la charge du bénéficiaire qui ne pourra, par conséquent, solliciter un nouvel emprunt l’année suivante.


Les bénéficiaires 
Les agriculteurs et les éleveurs, à titre individuel ou organisés en coopératives, groupements, associations, ou fédérations.
Les fermes pilotes.
Les entreprises économiques qui concourent à l’intensification, la transformation, la valorisation et le stockage des produits agricoles.

Caractéristiques du crédit RFIG
C’est un crédit d’une durée de 2 années.
La couverture totale des charges d’intérêts est prise en charge par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural sur le FNRPA (Le Fonds National de Régulation de la Production Agricole).
Tout bénéficiaire du crédit RFIG qui rembourse entre 6 et 24 mois ouvre droit, à la prise en charge de la totalité des intérêts par le MADR et à un autre crédit de même nature pour la période suivante.
Tout bénéficiaire du crédit RFIG qui ne rembourse pas à l’échéance de deux années perd le droit de payement des intérêts par le MADR et le supportera lui même.


Domaines couverts par le crédit RFIG

Crédit de campagne
Acquisition d’intrants nécessaires à l’activité des exploitations agricoles (semences, plants, engrais, produits phytosanitaires…).
Acquisition d’aliments pour les animaux d’élevage (toutes espèces) de moyens d’abreuvement et de produits médicamenteux vétérinaires.
Acquisition de produits agricoles à entreposer dans le cadre du système de Régulation des Produits Agricoles de Large consommation « SYRPALAC ».
Travaux culturaux, moisson-battage.

Documents à fournir
Une Demande de crédit.
L’acte de propriété, titre de concession ou bail de location
La carte d’agriculteur ou d’éleveur délivrée par la Chambre Nationale de l’Agriculture.
La situation fiscale et parafiscale. •Une facture pro-forma .
Le plan de production valorisé.
Le budget de trésorerie prévisionnel de la campagne.
Une attestation de non endettement délivrée par la CNMA ou d’une autre banque.

 


Le Crédit « R’FIG FEDERATEUR »
Il s’agit d’un crédit d’exploitation totalement bonifié destiné au financement des entreprises économiques organisées en sociétés commerciales ou en coopératives, activant dans la filière de transformation, de stockage et/ou de valorisation des produits agricoles.


Domaines couverts par le crédit « R’FIG FEDERATEUR »

Transformation de la tomate industrielle.
Production de lait.
Production de céréales.
Production de semences de pomme de terre.
Unités de fabrication de pâtes alimentaires et couscous.
Conditionnement et exportation de dattes.
Production d’olives de table et d’huile d’olive.
Production de miel.
Production de produits de terroirs.
Création d’unités d’élevage et centres d’engraissement.
Insémination artificielle et transfert d’embryons.
Abattage avicole et découpe.
Commercialisation, stockage, conditionnement et valorisation des produits agricoles.
Production et distribution de petits outillages agricoles, irrigation, serres

Le Crédit « D’EXPLOITATION »
Il s’agit d’un crédit offrant la possibilité de financer less projets de création ou de l’extension des activités dans le domaine de la production agricole, de valorisation, de transformation des produits agricoles et agroalimentaires.

Documents exigés :

Demande de crédit.
Copie certifiée du registre de commerce.
Statuts , P.V. délibérations A.G. désignant et autorisant le gestionnaire à contracter des emprunts.
Copie du B.O.A.L.
Acte de propriété, de concession ou de bail des locaux professionnels.
Attestation fiscale et parafiscale apurées.
Bilan des trois (03) derniers exercices.
Plan de financement prévisionnel.
Bilan prévisionnel.
T.C.R.

Source : BADR BANQUE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *