Accueil > Agriculture > Le périmètre irrigué de Sedrata, une valeur ajoutée pour qui ?

Le périmètre irrigué de Sedrata, une valeur ajoutée pour qui ?

Selon un communiqué de l’APS, le périmètre irrigué de la ville de Sedrata, dans la wilaya de Souk Ahras, passe de 1500 hectares à 2  200 ha est « une véritable valeur ajoutée » pour le secteur de l’agriculture dans la wilaya, affirme la direction locale de l’agriculture qui ajoute que le périmètre irrigué, est alimenté depuis le barrage d’Oued Charef, a été, au cours de la désastreuse saison agricole 2016/2017, « d’un grand apport » notamment devant la faible pluviométrie ayant caractérisé la région cette saison et sa  répercussion sur la production agricole notamment « les céréales ».

le communiqué ajoute « Le recours à l’irrigation complémentaire depuis le périmètre de Sedrata,  située à 50 km à l’Est du chef lieu de wilaya, a permis de « sauver » la  production agricole, notamment les céréales, la pomme de terre, la tomate  et l’oignon. »….   

Bien heureux qu’affrime que « l’’extension de ce périmètre irrigué, exploité par 96 opérateurs des secteurs privé et public, a participé aussi bien à l’amélioration des productions des légumes, pomme de terre et tomate notamment, qu’au développement de la filière céréalière à travers l’utilisation de la technique d’irrigation d’appoint »…. un reportage sur la fonctionnalité du périmètre serait peut-être utile pour saisir et comprendre le processus en cours d’exécution.

En lisant le communiqué c’est probablement important de savoir que « le périmètre irrigué de Sedrata, alimenté depuis le barrage Oued Charef, comprend de nombreux équipements, principalement des pompes submersibles et des moteurs de 250 kw,  indiquant que 20 agriculteurs ont formulé des demandes pour l’acquisition des équipements devant leur permettre d’exploiter les eaux du périmètre irrigué. » Mais ce qui est important de savoir c’est pourquoi certains zones sont exclus de la stratégie d’irrigation établis. Un aperçu sur aérien révèle curieusement une zone verte apparente en opposition d’une zone opprimé par la sécheresse.

le même communiqué affirme que « les services agricoles ont également ajouté que neuf (9) agriculteurs, détenteurs de contrats de concession, se sont déjà dotés du matériel nécessaire pour l’irrigation de leurs champs agricoles depuis le périmètre de Sedrata. » ….Bravo…..

Pour indication selon des chiffres de l’année 2006, les besoins du secteur agricole dans le bassin d’oued Cherf / Sedrata de par la spécificité du problème de l’eau pour l’agriculture à l’instar des autres secteurs qui reste fondamentalement le plus grand consommateur d’eau, ainsi les périmètres irrigués ont un besoin en eau croissant pour couvrir : le Périmètre de Sedrata/Zouabi : 4052 hectares pour 30 Hm3 /an  – le Périmètre de Ksar Sbahi : 2955 hectare pour 26,71 Hm3 /an – le Périmètre d’Ain Babouche : 1880 hectares pour 16,86 Hm3 …………… pour un Total du bassin 8887 hectares pour 63,57 ….. !!!!!

Le plat communiqué rajoute que « Plusieurs campagnes de sensibilisation ont été organisées par la chambre d’agriculture, en coordination avec la coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) et l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID), au profit des agriculteurs de la région, bénéficiaires des eaux du périmètre irrigué de Sedrata pour les encourager à l’adoption de l’agriculture intensive dans l’objectif de diversifier la production agricole »…..

 Un plan d’irrigation de l’ensemble des terres du barrage de Oued Charef sera prochainement mis en ligne. 

Synthèse Ouamer-Ali Tarik
Aps 13 Août 2017
Lien article : http://www.aps.dz/regions/61666-souk-ahras-le-perimetre-irrigue-de-sedrata-une-valeur-ajoutee-pour-le-secteur-de-l-agriculture

 

Lecture 

circulaire interministérielle portant sur le développement de l’irrigation pour l’amélioration de la production céréalières.

http://www.minagri.dz/Directions/DDZASA/EAU%20AGRICOLE/4TEXTES%20REGLEMENTAIRES/Circulaire_Interministrielle_portant_Developpement_delIrrigation_des_Cereales.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *